Accueil

Spread the knowledge

Le détatouage : une opération simple et efficace

Depuis des années, on croit que le tatouage est une empreinte à vie. On a la conviction que ce qui est marqué restera à jamais gravé sur le corps. C’est l’idée en générale du tatouage, mais il n’est pas irréversible pour autant. On peut actuellement enlever cette marque déposée sur la peau grâce à des matériels de haute technologique. Plusieurs méthodes innovatrices ont pu supprimer sans trace l’encre collée sur la peau. Ces techniques sont appelés le detatouage. Ce dernier est capable de supprimer complètement les pigments qui sont ancrés sur l’épiderme. Il reconstitue la peau après l’opération et efface toute trace de dessin sur toute la surface traitée.

Qu’est-ce qu’un détatouage ?

Le detatouage est l’action dérivée du tatouage. Pour connaître cette technique, il est conseillé de savoir un peu plus sur le tatouage. Ce dernier peut être de caractère symbolique comme un nom d’une personne ou une marque déposée. On écrit souvent les marques importantes comme une signature. Le tatoué a souvent une bonne raison d’imprimer ces noms et ces marques sur leur bras, sur leurs jambes ou sur leur paume des mains. Un tatouage peut se trouver dans n’importe quel membre comme les pieds, les doigts. Il peut être aussi sur la poitrine, en haut ou en bas des épaules, sur le ventre et même en bas du bassin. L’équipement de tatouage peut être des aiguilles ou le laser pour dessiner ou écrire le symbole préféré du tatoué. Le tatoueur utilise également des encres et des pigments pour colorer et dessiner le paysage de tatouage. La plupart des ateliers de tatouage emploient des encres de Chine, du suif et du charbon pour marquer à vie les caricatures dessinées.

En ce moment, il est possible de supprimer de manière définitive un tatouage sourcil grâce à la méthode de detatouage. Ce dernier est un procédé esthétique pour supprimer de manière médicale un tatouage. Le but est d’enlever les dessins et les marques sur la peau de façon définitive. L’utilisation de matériel de detatouage se différencie selon le choix des gens. Certaines personnes préfèrent effectivement le detatouage au laser, d’autres personnes se contentent d’un detatouage par dermabrasion. Ce dernier est une technique assez particulière. Il s’agit d’une injection cutanée de produit pour éliminer toutes traces d’encre sur la surface de la peau. La régénération de la cellule de la peau est très rapide et elle gomme tous les pigments colorés à l’intérieur et à l’extérieur de l’épiderme.

Les procédés pour effacer un tatouage

De nombreuses personnes regrettent leur vie d’avant et veulent changer d’image et d’apparence. Cependant, les tatouages qui ont marqué cette vie antérieure sont visibles extérieurement sur leurs corps. Il faut donc une solution pour effacer les marques sur la peau qui ont été imprimées et qui représentent le passé. Le detatouage est une perspective pour remédier à ce genre de dilemme personnel. Ce procédé peut rendre la peau sans égratignure après une opération simple et efficace. La méthode par injection ou par laser est la meilleure intervention de detatouage qui existe actuellement. De nombreuses personnes optent pour ce genre de méthode afin d’enlever de façon définitive ou partielle ses tatouages.

On constate aussi des personnes qui veulent être tatouées, mais qui veulent changer les marques et les dessins de leur tatouage. Ces gens doivent d’abord enlever les anciens tatouages pour pouvoir les redessiner sur la peau. Ce cas de figure est possible à réaliser grâce aux techniques de detatouage. Au laser ou par injection, les tatouages seront complètement enlevés sur la zone cutanée. Une fois que la peau est complètement rétablie à son état initial, on peut le redessiner et le retatouer des images ou des symboles qu’on veut imprimer. Le detatouage est une véritable solution pour les tatoués qui veulent avoir un autre tatouage sur son corps.

Les différents types de détatouage

Le détatouage est un procédé qui commence à avoir du succès en ce moment. La méthode la plus utilisée par les spécialistes est le laser. Seulement, il existe d’autres techniques qui sont également efficaces pour effacer les taches d’encre. On peut citer :

     Le détatouage au laser

Ce type de détatouage est sans doute la méthode la plus courante pour retirer un tatouage sur la peau. Il consiste à expulser des photons très puissants sur la peau. C’est l’énergie envoyée par le faisceau lumineux qui va éliminer les pigments du tatouage. Même si c’est un procédé très efficace, il nécessite du temps. En effet, il faut environ 6 séances pour éliminer un tatouage avec un intervalle de 5 à 7 semaines.

Le détatouage au laser peut être en abrasion, Picoseconde ou encore Q-switched. Ces derniers ont chacun leurs caractéristiques.

     Le détatouage sans laser

Le détatouage sans laser appelé aussi la dermabrasion est une technique qui consiste à enlever la partie supérieure du derme. Celle-ci doit être réalisée de façon chirurgicale. En effet, il faut recourir aux services d’un dermatologue. Ce professionnel va utiliser un dispositif appelé roller pour l’intervention. Il faut savoir que cette technique est beaucoup plus invasive.

     Le détatouage par extraction de pigments

Dans ce type de détatouage, l’encre va ressortir en surface sous forme de croûtes et non de l’organisme pour être éliminée. Pour la réalisation de la séance, le professionnel va tout d’abord faire un test pour connaître la profondeur du pigment. Puis, il va appliquer l’appareil sur la zone à traiter pour terminer avec une crème spéciale.

Quelques points importants à savoir sur le détatouage

Le détatouage est un ensemble de techniques qui sont utilisées pour éliminer les pigments artificiels se trouvant sur la peau pendant le tatouage. Avant de passer à l’intervention, il est essentiel d’analyser le type d’encre utilisé, sa qualité, ses couleurs, le type de peau du client ainsi que les allergies. Ces paramètres permettent de déterminer la technique qui s’adapte le mieux à chaque cas. Ensuite, il faut prendre conscience que ce procédé ne convient pas aux tatouages qui ne sont pas tout à fait cicatrisés ou qui ont moins de 3 mois. Il ne doit être effectué qu’aux marquages d’encre datant de plus de 10 ans.