détatouage Skinial à l'acide lactique
Détatouage sans Laser

Le détatouage Skinial à l’acide lactique : comment fonctionne-t-il ?

Spread the knowledge

Le tatouage est une façon de véhiculer un message, de mettre un symbole ou tout simplement d’orner son corps. Et il y a quelques années, le tatouage est aussi devenu un art permettant d’embellir le visage. Ainsi est né le tatouage des sourcils. Cependant, au fil du temps, la personne qui s’est fait tatoué peut s’en lasser. Mais comment faire un détatouage de cette coloration permanente ou semi-permanente au niveau du visage sans laisser de cicatrice ? La solution de détatouage sans chirurgie et sans laser la plus efficace est le détatouage skinial à l’acide lactique. Dans cet article, vous trouverez plus d’informations à ce sujet.

L’acide lactique c’est quoi ?

L’acide lactique s’agit d’une substance physiologique naturelle que les globules rouges produisent. Cette substance peut aussi provenir de la peau, des reins ou encore des cellules musculaires. C’est également une substance  utilisée pour effacer une encre indélébile sur le corps. Elle est à introduire sous la couche externe de la peau dont le but d’éliminer la molécule de pigment teinté ou les tatouages. Son fonctionnement est simple. Une fois introduite sous l’épiderme, elle forme une croute à la surface de la peau. Au bout de quelques temps, cette croute tombe avec l’encre.

L’usage de l’acide lactique qui est un postbiotique permet d’éviter les effets néfastes d’un détatouage sur la peau. Il opère de manière naturelle sous la peau, conserve les bonnes bactéries et élimine les mauvaises. Grâce à sa propriété exfoliante, elle peut stimuler les cellules de se rénover.

Les produits cosmétiques utilisés habituellement comme les démaquillants contiennent ce type de substance. Ceci dit, le détatouage skinial à l’acide lactique permet d’avoir une peau saine et douce sans utiliser de laser. Alors pour répondre à la question qui peut suivre le traitement de détatouage à l’acide lactique ? La réponse est simple : tout le monde peut faire le détatouage à l’acide lactique car c’est une méthode sans risque.

Les étapes du détatouage de sourcils par la méthode skinial à l’acide lactique :

Faire un détatouage skinial à l’acide lactique de sourcils, qui est une nouvelle méthode pleine d’atouts, doit passer par quelques étapes indispensables.

–          La préparation :

Cette phase préparatoire consiste à nettoyer la peau afin qu’elle puisse bien recevoir le produit qui y sera injecté. Pour ce faire, il faut utiliser des produits nettoyants ou démaquillants. Le but est d’ôter tous les résidus qui peuvent rester sur l’épiderme et qui peuvent obstruer les pores. Il est également nécessaire de faire une désinfection pour éviter qu’il y ait un éventuel problème. 

–          L’application de l’acide lactique :

Une fois bien nettoyée, la peau peut enfin recevoir l’injection du produit. Pour ce faire, les professionnels utilisent des équipements particuliers.

Cette pratique est indolore et elle peut être réalisée en quelques temps seulement. Il ne faut pas oublier de mettre des protections pour les yeux avant l’opération de détatouage sans laser.

Ce qu’il faut savoir à propos du détatouage skinial à l’acide lactique :

Le détatouage skinial à l’acide lactique ne doit être confié qu’à un professionnel qui peut être une esthéticienne formée et qui a la maitrise de la technique ou bien un tatoueur. Comme il s’agit d’une opération qui requiert l’usage d’outils singuliers, leur maitrise nécessite un savoir-faire et des expériences poussée. Normalement, le professionnel effectue d’abord une étude ou une analyse sur la personne avant de procéder au détatouage. Il demande des informations concernant les intolérances ou problèmes d’allergie de son client. Cela lui permet de déterminer quel type de produits utilisés et quelle méthode appliquée pour éviter d’éventuels problèmes.

Comparaison entre un détatouage au laser et un détatouage skinial à l’acide lactique :

Faire un détatouage au laser est une opération moderne mais qui peut encore laisser des petits résidus sous la peau. Ils peuvent être éliminés ou non au fil du temps. Mais en général, pour éliminer définitivement le tatouage, il faut passer par plusieurs séances. Cependant, il arrive souvent que des couleurs restent encore sur l’épiderme. Cette technique est également assez douloureuse. Le patient peut en effet sentir des picotements désagréables.

Pour un détatouage skinial à l’acide lactique, il n’y a aucun résidu chimique qui reste dans l’organisme après l’application du produit. Tous les pigments laissés par le tatouage tombent avec la croute engendrée par l’acide lactique. Il s’agit également d’une technique entièrement indolore. Pour ce qui est de la durée de traitement, elle est quasiment plus courte.

Les résultats de la comparaison sont donc assez évidents. Le détatouage skinial à l’acide lactique est une méthode plus sûre et plus intéressante. Cette technique est surtout adaptée pour enlever un tatouage des sourcils. Elle peut aussi être utilisée pour détatouer d’autres parties du corps. Néanmoins, elle est particulièrement efficace si la zone tatouée n’est pas trop large.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *